Communication et réseaux sociaux

  • Eva MARTIN
  • TENDANCES

Les tendances qui transforment notre manière d'appréhender l'information, de communiquer, de vendre nos produits évoluent à grands pas, faisons un petit point sur les réseaux sociaux, qui sont bien plus qu'une simple cacophonie d'informations virtuelles ...

 

 

Les débuts de Facebook, Twitter et autres ne m'ont franchement pas emballée. il faut dire que je n'arrivais pas à me sentir concernée par la photo floue du repas publiée par un inconnu, voire une vague connaissance dans le meilleur des cas.

 

Et puis, comme tout le monde, j'ai pu grâce à ces réseaux sociaux reprendre contact avec des amis perdus de vue. Echanger des petits mots spontanés avec des personnes qui sont loin de moi, comme si on s'était vus la veille. J'ai ri comme vous des vidéos de chatons mignons et des maladresses d'illustres inconnus à l'autre bout du monde. J'ai incroyablement profité des astuces des internautes du monde entier pour affiner mes connaissances de mes logiciels de travail, découvrir des techniques, échanger de bons conseils ...

Bref. Internet, et plus particulièrement l'univers bien particulier des réseaux sociaux fait désormais partie de notre quotidien. Beaucoup d'entre nous y avons une page personnelle, et ceux qui ont la chance d'avoir leur petite boîte ont forcément au moins réfléchi à l'idée de communiquer grâce à ces supports.

Voici donc quelques tendances importantes au sujet de la communication professionnelle au travers des réseaux sociaux. Afin d'avoir des cas d'études faciles à interpréter, je vous parlerai ici de grandes sociétés, mais bien sûr, tout cela est valable quelle que soit l'échelle de votre activité !

 

1 - Etre à l'écoute, même si l'on n'aime pas ce que l'on entend

Sur les réseaux sociaux, oubliez l'idée d'asséner un discours commercial sans vous soucier de l'interprétation qu'en feront les internautes/potentiels clients. Vous n'êtes pas au bon endroit, et plus vous ignorerez le lecteur, plus vous vous exposerez à deux situations mortelles : ou vous serez ignoré en retour, ou (pire encore) vous soulèverez des indignations qui risquent de créer un "bad buzz" dont vous vous seriez bien passé.

Emblème de ce type de communication unilatérale, agressive et aveugle aux réactions du monde extérieur : la marque Abercrombie & Fitch, et son dirigeant Mike Jeffries, qui, après 20 ans de "bons et loyaux services", s'est vu purement et simplement poussé à la démission en 2014 suite à un raz de marée d'attaques digitales qui disait pourtant clairement la façon de penser des internautes. En effet, cette marque élitiste lance la polémique en dédaignant les tailles XL, en recrutant ostensiblement des personnes au physique parfait pour ses boutiques ...

Autant d'arguments qui visaient justement à créer le buzz, à provoquer ... Certes, cette marque à fonctionné ... quelques temps ... Aujourd'hui les chiffres de vente s'effondrent, les magasins ferment partout dans le monde, une multitude de procès ont nourri et fait gonfler le scandale, et porter un vêtement de cette marque ouvrira immanquablement un débat éthique lors de votre prochain repas de famille.

Shooting photo contestataire "attractive & fat"  élaboré par la blogueuse Jes

Evitez à tout prix les stratégies de communication abrutissantes : c'est le meilleur moyen de rester dans l'ombre ou de créer un "bad buzz" qui n'aura d'autre résultat que de mettre votre entreprise en danger !

Les réseaux sociaux sont devenus une véritable extension de nos vies quotidiennes : soyez de bonne humeur, sociable, répondez aimablement aux commentaires et suscitez l'interaction de vos lecteurs : bref, agissez sur le net comme vous le faites lorsque vous accueillez un client dans vos locaux ou dans votre boutique.

 

2 - Avoir des choses à dire, être spontané & réactif

 

Les réseaux sociaux publient de l'information éphémère. On est bien loin d'un site vitrine dans lequel l'information reste pérenne et figée. un modèle d'ailleurs voué à évoluer : il est aujourd'hui très fréquent (et même grandement recommandé) de faire vivre votre site web, en lui greffant un blog, en mettant en avant des actualités sur vos dernières réalisations, vos offres spéciales, mais aussi vos avis, conseils, analyses concernant l'actualité de votre métier.

Cela demande certes du temps, mais j'ai là quelques chiffres pour vous motiver et vous prouver l'intérêt majeur d'une telle attitude :

86% des décideurs sont intéressés par les textes présentés par une marque, a une condition incontournable : il est capital que cette information soit rédigée "maison" et qu'elle comporte des analyses fondées. Autrement dit, il faut non seulement rédiger, mais encore faut-il que cette rédaction soit réellement le fruit de votre réflexion, qu'elle soit basée sur des faits, et que vous en tiriez des conclusions honnêtes. (enquête du site d'information économique Quartz, étude menée auprès de 940 décideurs en mars 2014).

MillwardBrown et Tumblr se sont également penchés sur la question et nous apprennent que 73% des sondés souhaitent avoir accès à des contenus ludiques, 71% du contenu intéressant et 64% du contenu de qualité. Rédigez des articles mêlant avec harmonie ces trois qualités et vous aurez déjà fait un grand pas !

D'ailleurs, un dernier détail pour clore ce sujet et vous convaincre définitivement : les moteurs de recherches eux aussi connaissent ces chiffres, et prennent aujourd'hui grand soin de fournir aux internautes ce qu'ils cherchent. Et pour cela, eux aussi analysent le contenu des articles, afin de décider s'il est assez original et assez complet pour être susceptible d'être bien classé dans leur référencement.

 

Alors si vous souhaitez exister sur les réseaux sociaux, il vous faut vous y projeter comme vous le feriez en rencontrant un groupe de "vraies" personnes que vous ne connaissez pas encore : rien ne sert de vous présenter habillé en homme-sandwich ou de mettre vos prospectus de force entre les mains des convives : soyez intéressé et intéressant, sincère, ouvert, communicatif !

L'agence de Com © 2015 -  Hébergé par Overblog